Diese Titel interessierten Sie bereits:

Gentz ; Ompteda, Christiane von
An Christiane von Ompteda, Prag, 9. Januar 1809, GStA PK, Berlin-Dahlem. I. HA Rep. 94 A, Sammlung Adam, Schuber Nr. 117 1809

Gentz digital

Transkriptionsentwurf Günter Herterich

id681
Briefaussteller
Mashup mit Wikipedia  
Gentz
Briefempfänger
Ompteda, Christiane von
AusstellungsortPrag
Datum9. Januar 1809
Handschriftl. ÜberlieferungGStA PK, Berlin-Dahlem. I. HA Rep. 94 A, Sammlung Adam, Schuber Nr. 117
Format/Umfang2 Bl., F: 210mm x 123mm; 2 ½ eighd. beschr. Seiten
IncipitJe Vous fais mes sincères remercimens
BrieftypBriefe von Gentz
Digitalisat: TextAn Christiane von Ompteda Prag, 9. Januar 1809 Je Vous fais mes sincères remercimens de la communication de Vos lettres intéressantes. Mais j'aurois envie de Vous gronder un peu, Madame, par-rapport à un article, que je trouve dans la dernière. Comment, d'abord, avez Vous pu présumer un instant, qu'en me plaignant d'un ami imprudent, j'aurois parlé de Monsieur d'Ompteda ? De lui, qui est un des modèles les plus parfaits de discrétion et de prudence, que je connoisse ? De lui, dont encore à la même époque, où Vous m'avez entendu faire cette plainte, je Vous avois parlè dans les expressions les plus positives d'admiration et d'amitié ? // Voilá le premier grief. Le second est celui-ci. Vous n'auriez pas de toucher cette corde dans Vos lettres; car Vous savez bien, que ces lettres sont lues, que les rèponses de Monsieur d'Ompteda le sont de-même; et ceux qui les lisent, savent si bien ce qui se passe, que le sens de ces passages n'a pas pu leur echapper. - Mais enfin, Monsieur d'Ompteda a raison; la c h o s e auroit toujours été la même, [xxx] quand aussi ces imprudence n'auroient pas eu lieu; elles n'ont affecté que la f o r m e; ainsi nous avons lieu de nous en consoler. Je serois venu Vous présenter mes hommages; mais depuis quelques jours je suis d'une humeur si noire, que je // ne me traine absolument, que là, où je ne puis pas me dèfendre d'aller, sans qu'on fasse des réflexions sur mon absence. Je me réjouis extrêmement de revoir bientôt Monsieur d'Ompteda. Agréez l'assurance de mon dévouement invariable. Ce Lundi 9 Janvier. Gentz. H: GStA PK, Berlin-Dahlem. I. HA, Rep 94 A, Sammlung Adam, Schuber Nr. 117. 2 Bl., F: 210mm x 123mm; 2 ½ eighd. beschr. Seiten. D: bisher ungedruckt.