These titles were already interesting to you:

Gentz ; Paget, Arthur
An Arthur Paget, Wien, 20. April 1803, British Library, London. Manuscripts Department, Add. 48401 A, Bl. 55-56 1803

Gentz digital

Transkriptionsentwurf Günter Herterich

id2575
Issuer of letter
Mashup mit Wikipedia  
Gentz
Addressee of letter
Paget, Arthur
LocationWien
Date20. April 1803
Handwritten recordBritish Library, London. Manuscripts Department, Add. 48401 A, Bl. 55-56
Size/Extent of item3 eighd. beschr. Seiten
IncipitJ'ai vu dans ce moment-ci
Type of letterBriefe von Gentz
Digital item: TextAn Arthur Paget Wien, 20. April 1803 J'ai vu dans ce moment-ci une chose qui m'a excessivement revolté, et dont il faut absolument que je Vous fasse part. Il y avoit dernièrement dans tous les Journaux de Paris une prétendue l e t t r e d' u n r e n t i e r é t a b l i e n F r a n c e à s o n b a n q u i e r à L o n d r e s, dans laquelle quelque coquin payé par les François s'agite beaucoup pour prouver, que les étrangers qui ont placé des fonds en [xxx] Angleterre sont dans un grand danger, que le banque de Londres sera bientôt dans le cas de ne pas pouvoir soutenir la circulation de ses billets, et que ces billets et toutes autres valeurs publiques de l'Angleterre ne sont au bout du compte que du p a p i e r - m o n n o i e, dont la catastrophe n'est pas fort éloignée - Les soit-disans argumens dont l'auteur de cette misérable pièce se sert, sont tels qu'on peut les attendre d'un homme de cette trempe; cependant ils sont toujours assez forts pour induire en erreur des millions de pauvres têtes, comme il y en a tant [xxx] // partout, et pour inquiêter même des personnes intéressées à la chose. - Mais enfin, ce n'est pas du tout du f o n d de cette attaque malicieuse contre le crédit de l'Angleterre que je veux Vous parler, c'est de la f o r m e dans laquelle elle a été faite. Cette même prétendue lettre a paru l e m ê m e j o u r dans trois différens Journaux François - Publiste - Defenseurs de la patrie - et Journal des débats. Il étoit donc clair, que l'insertion de cette pièce avoit été o r d o n n é e par le gouvernement - Passe pour cela. Mais quel a été mon étonnement lorsque je trouve ce matin dans l a G a z e t t e d e H a m b u r g du 9 Avril, cette même pièce infâme, imprimée à p a r t dans le s u p p l é m e n t, et imprimée dans toute son étendue sans qu'il y ait un // mot de change. - Je Vous avoue que cette conduite de la part du gazettier de Hamburg m'a paru si remarquablement-perfide, et si remarquablement-insolente en même tems, que je n'ai pas pu m'empêcher de Vous y rendre attentif, sans y ajouter les réflexions que la circonstance Vous suggera d'elle même. A l'honneur de Vous voir à Votre diner, mais en demandant d'avance Votre pardon, si je viens en bottes, parce que je suis réellement incommodé. Gentz. le Mercredi 20.H: British Library, London. Manuscripts Department, Add. 48401 A, Bl. 55-56. x Bl., F: ; 3 eighd. beschr. Seiten. D: bisher ungedruckt.