Diese Titel interessierten Sie bereits:

Gentz ; Wellesley, Sir Henry
An Sir Henry Wellesley, Wien, 27. Januar 1827, Public Record Office (PRO), Kew (England). Foreign Office 519/291, Cowley Papers, Letters from Gentz, 1825-1831, Bl. 18-23 1827

Gentz digital

Transkriptionsentwurf Günter Herterich

id1611
Briefaussteller
Mashup mit Wikipedia  
Gentz
Briefempfänger
Wellesley, Sir Henry
AusstellungsortWien
Datum27. Januar 1827
Handschriftl. ÜberlieferungPublic Record Office (PRO), Kew (England). Foreign Office 519/291, Cowley Papers, Letters from Gentz, 1825-1831, Bl. 18-23
Format/Umfang6 eighd. beschr. Seiten
Incipitdésire avoir des renseignemens sur l'état
BrieftypBriefe von Gentz
Digitalisat: TextAn Sir Henry Wellesley Wien, 27. Januar 1827 Votre Excellence désire avoir des renseignemens sur l'état de la législation dans la Monarchie Autrichienne pendant les cinquante dernières années, relativement à l'exportation et l'importation des bleds, et aux impots établis sur l'une et l'autre. Je crois, Monsieur l'Ambassadeur, avant que Vous fassiez les démarches nécessaires pour obtenir ces renseignemens, devoir Vous communiquer quelques observations propres à Vous guider dans Vos recherches. 1. Il n'y a point, et il n'y a jamais eu (pour // autant que je sache) des lois générales et permanentes sur l'exportation et l'importation des bleds dans la Monarchie. Cet objet a toujours été règlé par des ordonnances du gouvernement, limitées à telle ou telle époque, prolongées, abolies, ou modifiées selon les circonstances, les besoins du tems, ou des considérations économiques, commerciales, et politiques, qui ont déterminé les mesures de l'administration, soit d'une année à l'autre, soit pour de plus longs intervalles. 2, Ces ordonnances n'ont pas été les mêmes dans les différentes pro//vinces, qui composent la monarchie. L'administration de la Hongrie étant tout-à-fait séparée de cette des provinces Allemandes, on n'a pas toujours suivi le même systême dans les deux pays. Souvent même la Hongrie a été regardée comme pays étranger dans les dispositions relatives à l'exportation et à l'importation en Autriche, en Bohême, en Moravie etc. - Les provinces Italiennes ont eu leur législation à part. La position géographique des pays Autrichiens, et une foule de rapports particuliers ont rendu ces variations inévitables. // L'histoire de la législation à ce sujet ne forme donc pas un tableau simple, mais une série de tableaux assez compliquée, dont les élémens se trouvent dispersés dans les actes de trois ou quatre administrations supérieures, ou départemens séparés; et il faudrat consulter, pour les réunir, - la Chancellerie de l'Intérieur - la Chancellerie de Hongrie et de Transsylvanie - et la Chambre des Finances. Je ne saurois même Vous garantir, faute de connoissances de détail sur ce chapitre, si les archives de ces différens départemens renferment des // notions assez précises et complètes, pour repondre à l'attente de Votre Excellence; dans tous les cas je prévois qu'il faudra du tems, et plus de tems peut-être, que Votre Excellence n'aimeroit à y consacrer, afin de les recueillir. D'un autre côté je n'ai aucun doute, sur la bonne volonté parfaite avec laquelle on se prêtera à cette recherche. Mais pour la mettre en train, il sera indispensable, que Votre Excellence adresse à Monsieur le Prince de Metternich une note, spécifiant les renseignemens qu'Elle voudroit obtenir. C'est au Prince // à faire demander ces renseignemens par la Chancellerie de Cour et d'Etat aux différens département qui seroient appelés à les fournir. Je prie Votre Excellence d'agréer mes respectueux hommages. Vienne Ce 27 Janvier 1827 Gentz. H: Public Record Office, Kew (England). Foreign Office 519/291, Cowley Papers, Letters from Gentz, 1825-1831, Bl. 18-23. x Bl., F: ; 6eighd. beschr. Seiten. D: bisher ungedruckt.