Diese Titel interessierten Sie bereits:

Gentz ; Wellesley, Sir Henry
An Sir Henry Wellesley, Wien, 27. Juli 1826, Public Record Office (PRO), Kew (England). Foreign Office 519/291, Cowley Papers, Lettres from Gentz, 1825-1831, Bl. 13-15 1826

Gentz digital

Transkriptionsentwurf Günter Herterich

id1313
Briefaussteller
Mashup mit Wikipedia  
Gentz
Briefempfänger
Wellesley, Sir Henry
AusstellungsortWien
Datum27. Juli 1826
Handschriftl. ÜberlieferungPublic Record Office (PRO), Kew (England). Foreign Office 519/291, Cowley Papers, Lettres from Gentz, 1825-1831, Bl. 13-15
Format/Umfang2 Bl., 3 eighd. beschr. Seiten
IncipitJ'ai l'honneur de communiquer ci-joint
BrieftypBriefe von Gentz
Digitalisat: TextAn Sir Henry Wellesley Wien, 27. Juli 1826 J'ai l'honneur de communiquer ci-joint très-confidentiellement à Votre Excellence une copie de l'instruction, dont le Général Marquis de Paulucci, récemment chargé de la direction des forces navales de l'Autriche dans les mers du Levant, vient d'être muni par le Conseil de guerre. Cette pièce Vous démontrera, Monsieur l'ambassadeur, combien ont été mal-interprétées, ou, pour mieux dire, gratuitement calomniées les intentions de notre Cabinet, lorsqu'on l'a accusé d'avoir pris la résolution d e t r a i t e r l e s G r e c s (e n g é n é r a l) c o m m e d e s p i r a t e s, e t d e f a i r e a t t a q u e r l e u r s v a i s s e a u x. L'instruction, loin de donner la moindre couleur à des imputations pareilles, interdit plutôt expressément tout // acte aggressif; et ce qu'elle renferme relativement aux cas d'une juste et nécessaire défense, et relativement aux mesures à prendre contre les Pirates proprement dits, me paroit assez conforme aux réglemens observés par les batimens de guerre des autres nations commerçantes, et rigoureusement exécutés en dernier lieu par plusieurs Commandans des vaisseaux de Sa Majesté Britannique. On a répandu á Paris et á Londres, que le Cabinet Autrichien avoit fait au gouvernement Français, au sujet de la conduite á tenir envers les Grecs, des propositions que les Ministres de France auroient [xxx] déclarées inacceptables. Vous jugerez maintenant de ce qu'il faut penser de cette accusation, comme de tant d'autres, dont les partisans passionnés de l'insurrection Grecque accablent chaque // jour l'Autriche. Il n'en restera pas moins vrai, que peut-être aucune puissance Européenne n'a été plus strictement neutre que la Cour de Vienne dans la lutte entre les Turcs et les Grecs, que ces derniers n'ont á lui reprocher aucun acte hostile, et que, sans jamais se mêler, ni directement ni indirectement, de ce qui se passoit dans l'Intérieur de la Grèce, elle n'a cessé d'employer son crédit à Constantinople pour agir en faveur d'une pacification; qu'elle appelle de tous ses voeux quoiqu'elle ne se fasse point illusion sur les difficultés qui s'y opposent. Agréez, Monsieur l'Ambassadeur, les très-respectueux hommages de Votre dévoué serviteur Ce Jeudi 27 Juillet. 1826. GentzH: Public Record Office, Kew (England). Foreign Office 519/291, Cowley Papers, Lettres from Gentz, 1825-1831, Bl. 13-15. 2 Bl., F: ; 3 eighd. beschr. Seiten. D: bisher ungedruckt.