These titles were already interesting to you:

Orléans, Louis Philippe Herzog von ; Gentz
Von Louis Philippe Herzog von Orléans, Donington, 4. November 1802, 1802

Gentz digital

Transkriptionsentwurf Günter Herterich

id1355
Issuer of letter
Mashup mit Wikipedia  
Orléans, Louis Philippe Herzog von
Addressee of letter
Gentz
LocationDonington
Date4. November 1802
Places of printGräffer, Franz: Kleine Wiener Memoiren: Historische Novellen, Genrescenen, Fresken, Skizzen, Persönlichkeiten und Sächlichkeiten, Anecdoten und Curiosa, Visionen und Notizen zur Geschichte und Characteristik Wien's und der Wiener, in älterer und neuerer Zeit, Dritter Theil, Wien 1845, 79
IncipitJ'apprends, Monsieur, que vous venés
Type of letterBriefe an Gentz
Digital item: TextVon Louis Philippe Herzog von Orléans Donington, 4. November 1802 Donington, le 4 Nov. 1802. Leicester Shire. J'apprends, Monsieur, que vous venés, d'arriver à Londres, et je m'empresse de vous adresser une lettre de mon ami le Comte de Froberg que j'ai reçu, il y a quelque tems. J'en profite avec plaisir pour vous témoigner, combien je serais aise de faire votre connaissance. Il y a longtems que vos ouvrages m'en ont donné le desir, et tout ce que me mande le Comte de Froberg l'a encore fortifié. Je regrette de ne pas me trouver à Londres dans ce moment ci, car je sais que vous ne devès pas y rester longtems, et j'attache beaucoup de prix à mettre à profit le court séjour que vous comptés faire dans ce pays ci. Je compte ètre de retour à Londres et dans le voisinage dans huit ou dix jours au plutard, et je me flatte qu'alors vous voudrés bien me dedommager de ce que je perds maintenant. Je saisis avec empressement, Monsieur, cette occasion, de vous assurer de ma parfaite consideration. L. P. D'Orleans. H: nicht ermittelt. D: Gräffer, Franz: Kleine Wiener Memoiren: Historische Novellen, Genrescenen, Fresken, Skizzen, Persönlichkeiten und Sächlichkeiten, Anecdoten und Curiosa, Visionen und Noti- zen zur Geschichte und Characteristik Wien's und der Wiener, in älterer und neuerer Zeit, Dritter Theil, Wien 1845, 79.